Samedi, en route pour Fjærland, "la ville des livres", dans un van couvert de kayaks et rempli de volontaires et ex-volonataires européens. Dans la zone des glaciers, les montagnes se font plus côniques et les vallées plus creusées. Encore de la neige tout là-haut (pas si haut que ca d'ailleurs). Tout ca se reflétait parfaitement dans le lac quand soudain un troupeau de chèvres s'est trouvé au milieu de notre route.

Et puis vint le glacier... enfin un petit bout du grand glacier, qu'on apercut dans un grondement de fonte sur le flanc d'une montagne. La fonte se fait très lentement depuis des milliers d'années, mais on n'en entend quand même le bruit.

La troupe de (ex)volontaires m'a déposé à Fjærland et a poursuivit sa route jusqu'à Flåm où je les ai rejoint le lendemain.

Une demi-heure de marche entre le camping et la "ville des livres" le long du Fjærlandsfjord. Et puis c'est l'entrée dans la ville-librairie : une quinzaine de bouquinistes installés dans un café, une étable, un grand-hôtel et même en libre service.



Ici les gens ont tellement confiance en leur concitoyens qu'ils laissent des étagères de livres à l'extérieur, de jour comme de nuit, à disposition des visiteurs, avec une simple urne métallique où l'on est sensé mettre quelques pièces pour payer son livre.



Retour en soirée vers le camping où m'attend un des 8 matelas entreposés dans le dortoir, une grande pièce vide sous les toits couverts d'herbes sauvages.

Le glacier n'est pas loin...

La suite au prochain rendez-vous...