9h40-11h30 Traversée du Fjærlandfjord dans toute sa longueur, à bord d'un ferry. Ciel gris et nuageux, pas des plus agréables. J'en profite pour travailler un peu.

L'eau est d'un vert impressionnant. Les chutes d'eau dévallent sur le flanc des montagnes.

Changement de bateau à Balestrand : l'ekspressbåten, plus confortable mais aussi beaucoup plus touristique. Il traverse le Sognfjord, le plus long fjord du monde.

On s'arrête au pied d'une chute d'eau pour que tout le monde puisse faire des photos.

Puis le fjord se découpe en 3 bras. Impressionnant, les montagnes qui se dressent au milieu de l'eau et nous imposent de choisir une voie. Celle du bateau, c'est l'Aurlandsfjord, vers Flåm.

C'est là que j'ai retrouvé les (ex)volontaires, autour d'une Terre tournante posée sur l'eau.

Que faire à Flåm quand il fait pas beau ? Du kayak ! Nous sommes 5 : 2 kayaks doubles et un simple. Je partage un kayak double avec Vincent, volontaire francais à Flekke (à côté de Dale). C'est parti pour une sortie kayak dans le fjord ! Des débuts un peu difficiles pour l'équipe lituano-espagnole et pas mal d'énergie dépensée pour la Palestine (tout seul sur son kayak), alors que l'équipe franco-francaise s'est laissée porter par le vent.

Escale sur une plage de galets. Juan se fait guide et nous raconte des histoires de vikings en nous emmenant à la découverte d'une chute d'eau.

De pallier en pallier, nous arrivons sous la chute. Enorme jet d'eau qui jaillit du haut de la montagne et nous arrive en vapeur d'eau sur la figure.



Retour plus difficile car face au vent. Mais quelques petites vagues dans la figure ne font de mal à personne.

Après cette excursion un peu magique, nous rentrons à la maison rouge en bois, satisfaits d'avoir pu vivre cette expérience.

Ce soir-là, c'est falafels palestiniens et salade francaise. Après quelques prises de judo, nous partons à la recherche d'un bar dans ce village touristique de jour et désertique le soir. Finalement, on s'installe dans le café-wagon et on joue aux cartes et aux échecs. La tenancière du bar n'a pas voulu nous déranger mais normalement elle ferme à 22h et il est déjà beaucoup plus tard.

Le lendemain, les garcons sont réveillés par un appel au secours car voiture en panne. On nous demande rien à nous, les filles, alors on continue à dormir.

Petite sortie à Gudvangen, qui se trouve au bout de l'autre bras du fjord. Un hotel de vikings, une boutique de souvenirs et une pompe à essence, voilà tout ce que l'on trouve ici. Mais le paysage est magnifique.

Le midi, on profite d'un moment ensoleillé pour manger dehors. Repas international : Espagne, Lituanie, Palestine, Angleterre, Norvège, Slovénie, Macédoine et France sont posés là sous le soleil.

Puis c'est le moment du départ. L'ekspressbåten nous attend pour 3h de voyage, animé par un duel d'échecs franco-espagnol.

Au sortir du bateau, le voyage n'est pas encore fini. Encore une heure de bus au milieu des paysages d'un vert éclatant sous la pluie. Entre rires et mal au ventre. On se quitte mais on se reverra bientôt.

Encore un jour férié, la fête nationale, mais ca c'est pour la prochaine fois...