Aujourd'hui, une fois n'est pas coutûme, je fais comme Absolu...



Le complot


Accours de tous tes membres
aux fenêtres du large


Reçois à face ouverte
le sel après les nuits


Dans le goulot des villes
invente les marées


Derrière chaque prunelle
dépiste le voyage


Ecarte les portes rêches
Escorte celui qui sombre


Dénonce les mots de plomb
Bouleverse les guêpiers



Epèle . . . dans l'argile
les syllabes du rêve


Partout
brise le complot



C'est . . . Aimer
qui importe !



Fraternité de la parole (1976), Andrée Chedid